~RPG- Sauvez Tôkyô !~

forum de jeu rpg pour sauver la civilisation humaine de l'annihilation ou la détruire. C'est votre choix.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Révolte au pays de Vaïna

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Tomyris
Amoureuse de la nature
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 30
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Révolte au pays de Vaïna   Mar 26 Juin - 20:35

Le pays de Vaïna est un pays au climat agréable, à la végétation luxuriante, et dont les habitants sont d'une nature chaleureuse et accueillante. Le seul petit problème, c'est qu'il est en perpétuelle guerre civile depuis plus de vingt ans. En effet, le dictateur Swallow, ancien roi de la pâtisserie pris de la folie des grandeurs, a pris le pouvoir en faisant manger à tout le monde des pâtisseries infectées avec des champignons qui les ont fait voter pour lui. Mais comme toujours, il y a des gens qui ont résisté à l'infection, soit en ne mangeant pas les pâtisseries, soit parce qu'ils étaient peu réceptifs aux champignons. Comme ils sont très peu nombreux, ils ne peuvent agir que sous forme de guerrilla. Cette situation dure depuis plus de vingt ans, ce qui signifie que les jeunes de ce pays n'ont connu que la guerre. Quelques communautés de résistants se sont formées, mais les autorités leurs mennent la vie dure, et de plus en plus d'entre eux se retrouvent infectés par les champignons. De leur côté, les résistants commettent des attentats de toutes sortes contre le pouvoir, et moins ils sont nombreux, moins ils sont facile à attrapper. A part quelques éléments, personne ne connait leur nombre ni leurs identités, ce qui crée un climat de suspicion parmi les gens normaux.

(Ici, Tomyris est celle du pays de Vaïna.)


Tomyris s'approcha de la voie de chemin de fer. Ses trois compagnons étaient restés en retrait pour vérifier que personne n'approchait. La jeune fille posa son matériel près des rails. Elle attacha rapidement ses cheveux, pour être certaine qu'ils ne la gêneraient pas. Elle mit les explosifs en place, puis s'attela au plus compliqué de la tâche : brancher la mèche. Tomyris était très douée en ce qui concernait les explosifs. Il faut dire aussi qu'elle vivait entourée de dynamite et de plastique depuis toute petite. Son père fabriquait des explosifs en tous genres. Elle avait fait sauter sa première bombe à 12 ans. Elle en avait à présent 18. Et ce qu'elle préfèrait, c'était faire sauter les voies ferrées.

"C'est bon !" cria-t-elle à ses compagnons. "La bombe est en place !"

Elle les rejoignit avec le détonnateur.

"Le train arrive dans cinq minutes." dit l'un d'eux. "Attends encore deux petites minutes..."

Au bout des deux minutes, elle appuya sur le détonnateur. Rien ne se passa.

"Qu'est-ce qui se passe ?" demanda-t-elle.

Evidemment, personne ne savait. Elle s'élança vers sa bombe.


"Tomyris, revient !"

"Pas question ! Cette bombe doit sauter ! Il y a de quoi empoisonner encore des millions de gens, dans ce train. Si il arrive à destination, on devra encore reculer. Sans compter qu'on risque d'en manger aussi !"

Elle vérifia sa bombe.

"Oh oh... J'avais mis le compte à rebours..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tetsuo Shima
Le Végétaliste
avatar

Nombre de messages : 111
Age : 28
Localisation : Dans les lieux calmes
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Révolte au pays de Vaïna   Mar 26 Juin - 22:27

C'est le Tetsuo du pays de Vaïna que je joue ici



Tetsuo se rendait à la prochaine ville. Il devait y trouver un travail pour nourrir sa jeune soeur et acheter des médicaments pour la soigner. Sans celà elle mourrait de ses allergies dans peu de temps. Il avait réussit à négocier son voyage dans le train qui justement s'y rendait. Il était alors dans une cabine avec des membres de l'escorte du train. Un silence pesant régnait dans la cabine, il faut dire que les personnes au service du "tyran" n'avaient pas l'habitude de voyager avec les civils. Son père avait, de son vivant, travaillé dans les services de frêt, c'est la seule raison pourquoi Tetsuo avait pu embarquer. Soudain une grande explosion se fit entendre et mit l'équipage du train en alerte. Tetsuo regarda par la fenêtre mais était du côté de l'extérieur d'un virage. Presque cinq minutes plus tard une voix dont le message fut transmis jusqu'au fond du train se fit entendre.

"La voie a été sabotée !! On aura pas le temps de freiner !!!"

En effet le train ne pu ralentir à temps et dérailla peu après. Le compartiment de Tetsuo se retourna et se retrouva sur le côté droit. Après un instant la locomotive explosa. Tetsuo avait compris ce qu'il se passait. et s'était accroché à ce qu'il avait trouvé. Mais le violent choc l'avait projeté contre la vitre. Il s'était relevé avec le front qui saignait et des contusions. Il s'en était bien sortit. Un peu sonné il décida qu'avec ou sans train il ramènerait les médicaments à sa soeur. Il sortit par la fenêtre et tomba sur la voie, les passagers du train, tous des militaires en dehors du défunt conducteur, sortaient du train et se mettaient à couvert dans le cas d'une éventuelle fusillade. Tetsuo quand à lui descendit de l'autre côté de la voix où un chemin longeait la voie, il trébucha contre le rail et dégringola. Tombant nez à nez avec une parfaite inconnue et ne sachant comment réagir, il n'osa ni parler ni bouger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomyris
Amoureuse de la nature
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 30
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Révolte au pays de Vaïna   Mar 26 Juin - 23:24

Ce n'était pas la première fois qu'une bombe éclatait à la figure de Tomyris. Elle avait acquis des réflexes de survie fulgurant, et parvint à se cacher derrière un rocher in extremis. Une fois que la bombe eut explosé, elle se leva. Elle s'en était tirée. Ce n'était pas le cas du train. C'était essentiellement un train de marchandises, comme prévu, mais elle vit qu'ils avaient rajouté un wagon de voyageurs, en majorité des soldats. Ses trois compagnons la rejoignirent, fusil à l'épaule.

"C'était pas prévu, ça." dit l'un deux.

"Mais nous, on sait jongler avec l'imprévu, contrairement à eux." affirma Tomyris. "Regardez comme ils sortent du train... On dirait des gosses paumés."

"Eh, regardez, un civil !"

Les quatre rebelles regardèrent un jeune homme se détacher du lot.

"Appelez du renfort pour débarasser le train." ordonna-t-elle. "Je m'occupe de lui."

"Tâche de pas te faire prendre."

"T'inquiètes."

Elle s'approcha du jeune civil. Il s'était suffisemment éloigné des soldats désordonnés pour qu'elle puisse agir sans trop de risques. Le jeune homme ne semblait pas vraiment à l'aise. Elle mit un doigt sur ses lèvres pour lui dire de se taire, puis l'entraina de force derrière son rocher.

"Qu'est-ce qui se passe ?" lui demanda-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tetsuo Shima
Le Végétaliste
avatar

Nombre de messages : 111
Age : 28
Localisation : Dans les lieux calmes
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Révolte au pays de Vaïna   Mer 27 Juin - 0:25

Tetsuo obéit et la suivit sans résister. Autant parce qu'il n'appréciait pas spécialement les militaires et ne voulait pas les aider, et autant parce que si elle comptait le tuer par précaution au moindre mouvement, il vallait mieux rester calme. Arrivé à couvert du rocher, il lui expliqua le pourquoi du comment de sa présence à bord du train.

"En fait c'est un convoi tout ce qu'il y a de plus classique, sauf que j'ai réussi à obtenir qu'ils m'emmènent dans la ville suivante pour ramener des médicaments en urgence à ma soeur, pour ses allergies. Sinon..."

A ce moment il s'arrêtat pour deux raisons, il doutait que ses problèmes personnels interressent cette jeune fille, et des coups de feu venaient d'être tiré du côté du train. Il espérait que si elle y allait elle ferait très attention. Même s'il avait d'excellentes raisons pour hair les résistants, il ne leur souhaitait pas le moindre mal. Il lui souffla en vitesse avec un léger sourire.

"Je reste ici pour ne pas vous gêner. Faites attention à vous si vous y allez mad'moiselle."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomyris
Amoureuse de la nature
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 30
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Révolte au pays de Vaïna   Mer 27 Juin - 14:29

Tomyris fronça les sourcils en écoutant l'histoire du jeune homme. Disait-il la vérité ? En fait, cela importait peu. Maintenant qu'il avait vu son visage et qu'il avait deviné, à ce qu'il semblait, qui elle était, il devait la suivre ou mourir. Le coups de feu la sortirent de ses pensées. Le soldats avaient du se réveiller et les voir.

"La vache..." murmura-t-elle. "J'espère qu'ils m'ont pas captée..."

Elle sortit un petit périscope de son sac et regarda par dessus le rocher. Ils venaient vers eux.

"Bon, tu bouges pas d'un poil, toi, d'accord ?"

Elle sortit son fusil et le chargea, puis regarda à nouveau dans son périscope. Il y avait un moment clé où engager les hostilités, elle devait le saisir. Ni plus tôt, ni plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Kamui~
Dragon du Ciel ou de la Terre
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 30
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Révolte au pays de Vaïna   Mer 27 Juin - 17:13

Devinez... tongue

Kamui courut silencieusement vers Tomyris, légèrement hors de lui. Il devait l'aider mais avant tout l'envie de lui dire deux mots le titillait trop. Une fois arrivé dans son dos sans bruits, le jeune homme se retint à grand peine de crier, et siffla :

°
Tomyriiiiiiiiiiiiiis !!! Bon sang, mais qu'est-ce que tu fais ?! Ça devait pas sauter comme ça ! Là on vient de manquer d'exploser le wagon de marchandises ! On doit tout re...°

Il se stoppa d'un coup et la poussa un peu en lui soufflant :

°Couche-toi ! Purééééééééé, c'est pas passé loin ! On n'a plus le choix ! C'est maintenant qu'il faut lancer la contre attaque ! Je m'occupe de ce boulet, toi vas-y grouille !°

Il visa deux soldats qui hurlèrent de douleur à ses coups. Kamui répugnait à tuer ses ennemis, il préférait leurs fracasser les os de l'épaule, de la main ou du bras en visant les jointures. Ainsi ils les laissait hors jeu et toujours vivants. Tout en se déplaçant souplement, il ciblait surtout ceux qui visait Tomyris. Arrivé au niveau de Tetsuo, il l'attrapa par le col et le traîna rapidement vers un endroit plus à couvert. Il plaqua le jeune homme au sol avec une certaine violence, néanmoins contrôlée. Kamui lâcha :

°Toi tu bouges pas de là ! Tu restes couché. Au moindre mouvement je t'en colle une et tu seras plus libre de tes mouvements avant un bout de temps ! Ne t'avise pas de te retrouver dans les patte de quelqu'un sinon tu m'aura sur le dos. Je te protège, alors tant que JE ne te dis pas de bouger tu RESTES couché ici ! Oh non c'est pas vrai ! Tomy à gauche, gaffe !°

Elle s'en sortait d'habitude toujours avec brio, mais là ils avaient affaire à un certain nombre de soldats... Il recommença son "rituel" de nouveaux soldats crièrent de douleur. Il sortit alors sa petite longue vue et observa son amie à l’œuvre pendant quelques secondes avant de vérifier comment s'en sortait le groupe au niveau du wagon de marchandises. Ils avaient été discrets, mais un groupe s'était mit en embuscade pour le protéger. Les soldats cachés avaient ses compagnons dans leur ligne de mire D'un coup d’œil dans son dos il s'assura que Tetsuo n'avait pas bougé d'un pouce puisse plaça furtivement au point maximal de sa portée pour tirer. Kamui s'il n'était pas spécialement à l'aise comme Tomyris avec les bombes, il tirait comme peu. Il faisait parti des meilleurs tireurs des résistants, c'est pourquoi il se retrouvait presque toujours en duo avec elle, au commandement d'une unité, alors qu'ils passaient souvent leur temps à s'envoyer des pics chacun leur tour. Il neutralisa le premier soldat, ce qui alerta les autres qui se tournèrent dans sa direction et essayèrent de l'abattre. Pour le moment ils ne semblaient pas arriver à trouver son emplacement exact, mais les balles fusaient néanmoins assez près du jeune homme...


Dernière édition par le Jeu 28 Juin - 11:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-x-1999.easyforumpro.com
Tetsuo Shima
Le Végétaliste
avatar

Nombre de messages : 111
Age : 28
Localisation : Dans les lieux calmes
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Révolte au pays de Vaïna   Mer 27 Juin - 18:21

Tetsuo continua à coopérer avec la plus grande facilité. Il n'apprécia pas malgré tout le fait que l'un des résistants l'attrappe par le col et fut à deux doigts de s'énerver. Il ne vit pas venir la mise au sol du jeune homme et ne put réagir. Il fit un grand effort de volonté pour ne pas laisser son emportement le dominer. Il était d'accord pour ne pas gêner, et de toute façon les militaires ne l'auraient pas pris pour cible, puisqu'ils étaient censé arriver ensemble à la ville, en revanche il n'appréciait vraiment pas d'être brutalisé de cette manière. Il restat donc à terre le temps qu'"on" lui dise de se relever. Il jetait tout de même un oeil par moment à ce qu'il se passait et aperçu un des militaires qui avait réussi à faire le tour sans se faire repérer. Ce dernier approchait du jeune homme qui l'avait bousculé pour le tuer, Tetsuo n'hésitat pas il ne voulait pas créer de problème mais il savait quand même se défendre quand il le voulait. Il se releva et avanca avec précautions derrière ce dernier. Il attrapa la tête du militaire et lui brisa la nuque d'un coup sec en lui faisant faire un demi-tour rapide. Le geste avait été précis et rapide, Tetsuo pouvait se dire que l'homme n'avait pas souffert. Tetsuo se coucha à terre juste à côté du corps et réarma son fusil-mitrailleur. Il jeta un oeil au dessus du talus et fit partir une rafale à ras de terre, mettant hors d'état un militaire. Il rejoint le résistant qui l'avait mit à terre et cria pour se faire entendre.

"Il y a un deuxième train qui doit passer sur cette ligne environ vingts minutes plus tard ! Bourré de militaire pour servir dans la milice de la ville ! Si on reste trop longtemps on se fera tous massacrer !!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myoko Koga
Yumémi des Dragons du Ciel
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 27
Localisation : au pied d'un cerisier prés d'un lac.
Loisirs : mangas dessin ordi internet
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: Révolte au pays de Vaïna   Mer 27 Juin - 19:35

Myoko assitait a la scene ne sachant pas comment intervenir.Kokoro toujours derriere elle a n'importe qu'elle moment de la journée, regardait aussi les gens.Qu'est ce que ça pouvait etre marrant les humains pensa t'il sans que personne ne puissant l'entendre.

*qu'est ce qu'on est censé faire la Kokoro ?*

Le chien loup ne lui repondit pas il parlait pas la meme langue et il ne savait surtout pas quoi lui repondre...


Édite : Tu joues la vraie Myoko de Tokyo c'est ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomyris
Amoureuse de la nature
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 30
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Révolte au pays de Vaïna   Mer 27 Juin - 21:18

Le truc de Tomyris n'était pas le tir. Si elle le pratiquait, c'était uniquement pour se défendre en cas de problèmes, comme là. Même si elle ne l'aurait jamais reconnu, l'arrivée de Kamui la rassurait. Elle se sentait presque en sécurité, d'autant plus qu'elle n'avait plus à veiller sur le civil. Elle mis un voile sur son visage, à la fois pour ne pas être vue, mais aussi pour se protéger de ce qu'elle allait faire. Elle sortit une grenade de sa fabrication de sa poche et la balança au milieu des soldats. Elle savait bien qu'elle n'avait plus à s'occuper de ceux qui s'approchaient d'elle et se focalisait sur le groupe. La grenade explosa. Elle n'était pas très puissante, mais dégageait une fumée très épaisse et un peu nocive, d'où l'utilité du tissus.

"Ouverture !" cria-t-elle. "C'est parti !"

C'était le signal. Une douzaine de rebelles surgirent d'un peu partout pour s'occuper des pâtisseries infectées. Les soldats, qui n'avaient pas prévu ce genre d'attaque, étaient complètement perdus. Tomyris sortit des grosses lunettes prévues pour voir (un peu) à travers de cette épaisse fumée, et entreprit de couvrir ses compagnons à coup de grenades.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Kamui~
Dragon du Ciel ou de la Terre
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 30
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Révolte au pays de Vaïna   Jeu 28 Juin - 11:18

Kamui sursauta en entendant la volée de balle qui partit depuis son dos. Il se retourna furieux et tout à fait conscient de la seule personne qui pouvait tirer derrière lui. Légèrement déconcentré par sa colère, une balle lui erérafla le visage, ce qui le ramena à la situation présente. Il jura tout de même intérieurement avec l'envie de lui en coller une :

*
L'imbécile !!!! Je lui avais dit de pas bouger ! Quel bouleeeeet !!!*

Ce qui le mit le plus hors de lui ce fut que Tetsuo venait de crier au lieu de se rapprocher et de parler bas. Il venait de donner aux soldats en face son exacte position. Comme il avait dit à Tomyris qu'il s'occupait de lui, Kamui fonça sur le jeune homme et le plaqua à terre, une balle fusant à ce moment près de sa tête. Une des autres vint, à cause de cela, se ficher dans son bras. Il pouvait malgré cela toujours tirer puisque ses os étaient encore tout à fait intacts. Il dût donc arracher un bout de sa chemise et faire un bandage très serré pour empêcher le sang de trop couler. Ce n'était cependant pas la première fois qu'il était touché, il devait donc donner de lui-même et continuer à aider son bataillon. À ce moment-là la fumée de la grenade les attegnit. Kamui sortit ses lunettes et son "foulard". Allongé, Tetsuo ne serait touché par la fumée là où il se trouvait. Mais encore fallait-il qu'il se décide à ne pas bouger... Le jeune homme partit rapidement vers Tomyris pour l'informer de ce qu'avait dit le civil :

°Tomyris, un second train va arriver dans une vingtaine de minutes, rempli de militaire... Il faudrait repréparer une embuscade et une explosion plus tôt sur les rails où nous allons être repérés !°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-x-1999.easyforumpro.com
Tetsuo Shima
Le Végétaliste
avatar

Nombre de messages : 111
Age : 28
Localisation : Dans les lieux calmes
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Révolte au pays de Vaïna   Jeu 28 Juin - 15:35

Tetsuo se retrouva donc une fois de plus à terre. L'énervement le gagnait mais il avait réussit tant bien que mal à garder son sang-froid jusqu'ici. Il avait remarqué la fumée et il rampa pendant un bon moment jusqu'à une zone découverte de fumée et assez élognée du combat. Il se releva en toute tranquilité pensant que personne ne se trouvait dans la zone et manqua de se retrouver face à face avec un militaire. Il eu juste assez de temps pour se cacher derrière un rocher. Les militaire se dirigeaient comme il le pensait vers la ligne du train. La plupart était équipés avec des fusils-mitrailleurs mais les derniers avaient apportés des snipers, à la plus grande joie de Tetsuo. Ils passèrent sans le remarquer et il suivit l'un des snipers jusqu'à son emplacement de tir. Il s'occupa de lui comme il avait fait plus tôt pour l'autre militaire et se saisit de son arme, gardant toujours en bandoulière le fusil-mitrailleur de sa première victime.

"Je vais enfin pouvoir pratiquer en pleine action et non sur un stand de tir de la milice."

Prendre dans ses mains son arme favorite lui rappellait les souvenirs de la section "Tir de Précision" au camp militaire, lui était revenu à la vie civile mais il savait toujours se servir d'un sniper. Il n'était pas sortit premier de sa promotion avec mention d'excellence pour rien. Il épaula et abattit d'abord les deux autres snipers, il irait récupérer leurs munitions plus tard. Il pris le temps de viser et abattit ensuite deux militaires alors qu'ils arrivaient près du jeune résistant.

*Et de cinqs pour moi. Il dira ce qu'il veut ensuite mais je vais me charger de la couverture quand les renforts arriveront.*

Les autres soldats étant déjà dans la fumée avec leurs masques à gaz il ne pourrait rien faire de peur d'abattre un résistant. Il alla récupérer les munitions des deux autres tireurs d'élites, sans chercher à savoir s'il les connaissait, et mis ces munitions dans son sac à dos. Il trouva également une pièce rare un P38 P1, un pistolet à huit coup ne pesant qu'un petit kilogramme de rien du tout une fois chargé, qu'il rangea dans sa ceinture après avoir remis le cran de sûreté. Il prit ensuite position derrière un rocher à bonne distance de la voie et guetta non seulement l'arrivée du train de renforts qui ne devrait plus tarder mais aussi dans son dos puisque des miliciens de la région étaient arrivés. Sa planque était parfaite : personne ne pourrait le voir sans que lui l'ai vue avant et ai pu l'abattre, ou le couvrir dans le cas des résistants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomyris
Amoureuse de la nature
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 30
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Révolte au pays de Vaïna   Jeu 28 Juin - 15:46

Avertie par Kamui, Tomyris se mit à réfléchir à toute allure.

"Un train plein de militaires, tu dis ?" murmura-t-elle. "Pas besoin de s'attarder, alors. On va pas prendre le risque de se faire chopper pour ça. Continue à t'occuper du civil."

Elle fouilla dans son sac, sortit quelques grenades supplémentaires, puis cria pour être entendue de tous.

"Plan B ! Repliez-vous et protégez-vous !"

Elle regarda les étiquettes de ses grenades et vérifia qu'elle avait bien pris la bonne. C'était un type d'explosif particulièrement dangereux, qui causait d'horribles brûlures, mais qui contrairement aux explosifs habituels avait la particularité de détruire tous les champignons sans répandre de spores. L plan B, tous le savaient, était mis en place quand on n'avait pas le temps de tout brûler. Tous les rebelles s'éparpillèrent à bonne distance pour ne pas être touchés par l'explosion. Tomyris lança la grenade dégoupillée pile sur le convoi, et partit en courant comme une dératée. Les soldats, perdus dans la fumée, s'enfuyaient à leur tour, comprenant qu'il y avait un danger. Malheureusement, l'un d'eux rentra dans Tomyris et la fit tomber...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Kamui~
Dragon du Ciel ou de la Terre
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 30
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Révolte au pays de Vaïna   Jeu 28 Juin - 21:51

Comme il se trouvait près de Tomyris à ce moment-là, il attrapa le soldat par le col, lui envoyant un direct du genou dans le ventre pour lui couper la respiration, puis le fit valdinguer plus loin d'un violent coup de poing dans le crâne. Ce faisant il la releva d'une main et sortit sa petite longue vue de l'autre. Ce qu'il surprit l'énerva au plus haut point !

*
Ce civil est vraiment le pire de tous les imbéciles du pays de Vaïna !!! Je vais réduire sa mobilité au minimum une bonne fois pour toute ! Boulettttt* songea-t-il.

Il avait eut vite fait de comprendre que Tetsuo n'avait encore pas pu tenir en place comme il le lui avait dit. Kamui l'avait maintenant prit en flagrant délit de vol de munitions de sniper abattus, ne doutant pas de l'identité de leur assassin... Et pour finir il venait de se trouver une plaque pour attaquer de loin. Grâce à une mémoire photographique plutôt développée, le jeune homme n'eut pas besoin de garder sa cachette dans son champ de vision pour savoir où il se trouvait. Il trouva l'angle mort parfait du dos de Tetsuo tout en courant. Kamui en profita pour faire jouer de nouveau son art et ajusta sa fidèle longue vue sur son fusil. Sans même s'arrêter, il visa tira et fit exploser l'arme entre les mains du civil un peu trop armé à son goût. Moins d'une cinquantaine de secondes plus tard il de se retrouva à ses côtés pour lui coller une beigne magistrale. Tetsuo fut assommé aussi sec comme il l'avait souhaité. Il arracha le foulard de son visage et l'employa à une tout autre activité : attacher les chevilles de cet insupportable exité. Il assigna son bandage à une fonction similaire, dont la différence était qu'il retenait ses bras dans son dos. Il ragea :

*
Quel imbécile. Il aurait pu tout faire foirer avec ses envies de meutres. Déjà j'aurait pu laisser la vie, lui aussi ainsi que toute l'unité à cause lui ! Il a faillit mettre notre replit en péril... Et moi qui me suis chargé moi-même de le protèger pour sécuriser Tomyris... À croire que j'ai bien fait, c'est moi qui était en danger avec lui dans les pattes. C'est un danger publique ce type ! Quand il se réveillera, je lui donnerai une bonne paire de madales tu peux me croire ! Bon allez.*

Le jeune homme remarqua alors encore plus à quel point il était soulagé que ce ne soit pas son bras directeur qui avait été touché. Ainsi il pouvait le hisser avec plus ou moins d'aisance sur sa bonne épaule et le porter. Avant cela, il glissa sa longue vue dans sa gaine de cuir personnelle, puis passa son fusil en bandoulière et s'exécuta. Il rejoignit alors assez rapidement le reste de l'unité guidé par leur supérieure actuel. Lorsqu'il pénétra dans le nuage de fumée nocive un peu dispersé par la grenade représentant le plan B, Kamui dût plaquer sa main sur son nez et sa bouche.
Une fois sortit, il atteignit Tomyris aussitôt pour l’informer :


"Il faut qu'on gagne rapidement la planque, le prochain train va arriver dans peu de temps. Même si je maintiens que tu aurait du poser une nouvelle bombe à retardement pour faire dérailler ce train-là aussi ! Bon et puis on verra ce qu'on fera de lui à ce moment-là ! Enfin pour le moment j'ai calmé ses envies de meurtre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-x-1999.easyforumpro.com
Tomyris
Amoureuse de la nature
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 30
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Révolte au pays de Vaïna   Jeu 28 Juin - 22:38

Tomyris faisait de grands signes à son groupe tout en parlant à Kamui.

"A quoi ça aurait servi de gaspiller une autre bombe alors que les rails sont déjà inutilisables ?" dit-elle. "Et puis des bombes de cette taille, j'en transporte rarement plus d'une. C'est lourd, je te signale."

Elle montra le civil sur l'épaule de son compagnon.

"On l'emmène. Je sais pas encore ce qu'on en fera, mais s'il est aussi indiscipliné tout le temps, on peut pas lui faire confiance. Bande-lui les yeux, des fois qu'il soit pas tout à fait inconscient."

Elle lui fit signe de la suivre, puis emboita le pas à ses autres compagnons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Kamui~
Dragon du Ciel ou de la Terre
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 30
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Révolte au pays de Vaïna   Jeu 28 Juin - 23:07

Le jeune homme fronça les sourcils. Il avait homis de bander les yeux de son fardeau... Tomyris risquait de le lui repprocher encore si jamais il leur posait des problèmes. Ce qui, en repensant au comportement de Tetsuo au cours de cette altercation soldats/rebelles lui paraîssait totalement évident. il le déposa au sol et déchira à cause de lui un peu plus sa chemise et lui fit un bandage aussi hermétique que possible sur les yeux. En effet le civil ne devait surtout pas connaître le chemin qui menait à l'un des lieux de regroupement des résistants ! Kamui le monta donc sur son épaule pour la deuxième fois. Son bras commençait à être vraiment en sang...

Il hata le pas. Ils étaient bientôt arrivé à leur "premier" poste. Il s'agissait d'une série de petites tentes alignées qui marquaient un barrage. Devant elles étaient toujours postés des gardes armes jusqu'aux dents, qui veillaient à la sécurité de leur camp. Il fallait donner un mot de passe une fois arrivé à leur hauteur. Une fois passé cette première sécurité, ils restait encore quelques résistant qui patrouillaient dans un grand périmètre autour et sur le chemin qu'il restait à parcourir pour atteindre la "grotte". Ils avaient établi un camp de rebelles dans des galeries d'une mine abandonnée dont ils connaissaient les méandres et les sorties. L'unité arriva alors devant l'un des gardes souriant à leur vue et qui attendait que Tomyris lui donne le mot de passe.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-x-1999.easyforumpro.com
Subaru

avatar

Nombre de messages : 6
Age : 24
Date d'inscription : 12/04/2007

MessageSujet: Re: Révolte au pays de Vaïna   Dim 1 Juil - 20:47

Un jeune chef mercenaire se fit engager par par les millitaire pour retrouver un civil qui se fit enlever par un groupe de résistant. Nous avions découvert leur planque grâce à un traitre bien payé pour ses infos. Nous avions l'ordre de tuer quelques rebelles et de sauver le civil pour réunir des informations.

°Venez c'est par ici° murmura-t-il.

°
D'accordrépondit le mercenaire.

La bande de mercenaires qui étaient tous assez amis avec Subaru se mit derriére un rocher puis avec la plus grande discrétion. Sans aucun problèmes, il tua les civils en leur tranchant la gorge. Le mercenaire prit leurs corps et les cacha derrière un autre rocher. La moitié des mercenaires resta en soutien derrière les rochers. Subaru mit une cape pour cacher son visage puis les autres firent pareil. Ils s'aprochèrent non discrètement des personnes qui leur demandèrent le mot de passe.Il leur donnèrent sans problèmes grâce au traitre. Subaru entra, passant derrière un arbre et la moitié des mercenaires disparut car ils avaient grimpé dans l'abre
a grande vitesse. Subaru murmura :

°Restez la et en cas de problème
vous turez nos poursuivant.°

Ils s'approchèrent d'une tente et innocemment, ils attendirent.


PS : Il y a cinq mercenaires cachés derrière le rocher, deux autres dans l'abre et encore deux avec Subaru.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomyris
Amoureuse de la nature
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 30
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Révolte au pays de Vaïna   Mar 3 Juil - 16:22

Tomyris plaça ses mains l'une contre l'autre, suivant le geste convenu. Le mot de passe était délibérément compliqué, accompagné de gestes et différent selon les personnes et les situations, de façon à ce qu'il soit difficile à reproduire pour une personne extérieure.

"Peu m'importe le commencement du monde
Maintenant ses feuilles bougent
maintenant c'est un arbre immense
dont je touche le bois navré
Et la lumière à travers lui
brille de larmes
"

Le garde s'effaça pour les laisser passer. Tomyris mena son groupe jusqu'aux quartiers habités de la grotte et les laissa aller se reposer. Elle fit signe à Kamui de la suivre.

"Celui-là, tu le gardes et tu viens le temps que je fasse mon rapport." ordonna-t-elle.

Puis elle vit l'état du bras de son compagnon.


"Comme d'hab, tu t'es arrangé pour être touché. Tss, t'es pas doué, mon vieux. Donne-moi ce boulet et passe à l'infirmerie avant de me rejoindre."

(hrp : Pour ceux que ça intéresse, le mot de passe n'est pas de moi, c'est un poème de Philippe Jaccottet.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Kamui~
Dragon du Ciel ou de la Terre
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 30
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Révolte au pays de Vaïna   Mer 25 Juil - 0:05

Arrivé au deuxième "poste", Le second mot de passe était attendu... c'était le second chef de troupe qui le donnait, soit pour ce groupe Kamui. Il lâcha dans un seul souffle pour être rapide :

"Si ton éternité est ma vie, alors je mourais à ta fin.
Je sera l'ombre de tes nuits et le soleil de tes jours
"


Le soldat regarda son bras de travers, ce qui poussa le jeune homme à se dépêcher de suivre Tomyris. celle-ci à son tour lui fit remarquer la blessure par balle qui le marquait... Exaspéré, il garda l'homme inconscient sur son bras et se dirigea avec entêtement vers la salle où les rapports de missions étaient faits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-x-1999.easyforumpro.com
Tomyris
Amoureuse de la nature
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 30
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Révolte au pays de Vaïna   Sam 28 Juil - 20:53

Tomyris haussa les épaules.

"T'en fais vraiment qu'à ta tête." gromela-t-elle. "Faudrait apprendre à rester à ta place, mon vieux."

Sachant bien qu'il ne lâcherait pas prise, elle partit faire son rapport en le laissant la suivre. Une fois le rapport fait, on s'intéressa au cas du prisonnier.

"Je ne pense pas qu'il soit un vrai ennemi." diagnostiqua-t-elle. "Mais il est dangereux. Nous avons un bléssé supplémentaire par sa faute."

Comme on ne savait pas quoi en faire, on le mit sous la responsabilité de ceux qui l'avaient ramené, puis ils purent disposer. Tomyris se tourna vers son compagnon.

"Je m'en occupe, tu vas te faire soigner."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Kamui~
Dragon du Ciel ou de la Terre
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 30
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Révolte au pays de Vaïna   Ven 17 Aoû - 12:37

Kamui fatigué de trimballer l'excité de service le déposa sur un lit toujours fermement attaché etaveuglé par le bandeau. Il se résigna finalement avec un plaisir à le laisser là et aller faire soiger son bras. Néanmoins pour cacher ce à Tomymis il eut une moue exaspérée en signe de cotradiction. Néanmoins, il était évidement qu'il lui était reconnaissant de le laisser à sa charge pour le moment. Arrivé à l'infirmerie, le médecin le regarda avec un sifflement admiratif. Kamui fronça les sourcils sentant venir la moquerie. Celle-ci ne se fit pas attendre :

- Wow ! Kamui t'as encore cassé les pieds à Tomyris et tu t'es pris une beigne ? demanda-t-il en souriant avec éloquence.

- Je me passerai de tes commentaires Soshi. Je me suis fait tirer dessus à cause d'un imbécile dont j'ai grâcieusementsauvé la princesse ! Je donnerai beaucoup actuellement pour le défigurer une bonne fois, histoire qu'il ne recommence plus ce genre de coup. Quel abruti...

- Aller tu dis ça mais je vois bien que t'es contente que ça soit tombé sur toi plutôt que sur elle hein ?

- Boucle-la si c'est pour raconter des... Stupidités pareilles !

Il s'assit rageusement sur un lit tandis que Sochi s'occupait de son bras. Bien qu'il ne veuille surtout pas l'avouer, il savait très bien que son ami tapait à chaque fois juste et qu'il en était conscient. Mais ça... Il s'était juré que ça ne serait certainement pas demain la veille que ça sortirait de sa propre bouche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-x-1999.easyforumpro.com
Tomyris
Amoureuse de la nature
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 30
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Révolte au pays de Vaïna   Ven 17 Aoû - 15:11

Tomyris s'assit à côté du prisonnier. Comme il n'allait pas rester toute sa vie attaché les yeux bandés sur un lit, elle retira le bandeau. Comme Kamui l'avait proprement assomé, elle attendit qu'il se réveille tout en se parlant toute seule.

"Ben mon coco, je sais pas ce que tu foutais dans ce train, mais t'aurais mieux fait de te casser une jambe, je crois."

Elle se leva.

"Mais qu'est-ce qu'on va faire de lui ? En plus, il a blessé Kamui. Je crois que le supplice le plus attroce que je puisse lui faire souffrir est de l'engager comme homme de main."

Elle se frotta les mains, un sourire sadique sur le visage.

"Un souffre-douleur pour faire toutes mes corvées, j'en rêvais !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tetsuo Shima
Le Végétaliste
avatar

Nombre de messages : 111
Age : 28
Localisation : Dans les lieux calmes
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Révolte au pays de Vaïna   Dim 2 Sep - 11:12

Tetsuo avait lentement repris conscience et prété une vague attention à ce qu'il entendait depuis une dizaine de minutes. Il sentit qu'on le déposait sur un lit, toujours ficelé comme un rosbeef. Il entendit la jeune femme le détacher en parlant puis se lever et commencer à faire des projets pour lui. Allongé et gardant les yeux fermés, il lui répondit d'une voix neutre.

"Ok ca marche..." *...de toute façon je ne pourrais pas sauver ma soeur si je ne suis pas de retour après-demain avec les médicaments.*

Il restat allongé entièrement convaincu de ne plus pouvoir la sauver, de plus c'était sa seule attache à la vie civile. Il pourrait entrer dans la résistance sans craindre pour la vie de sa soeur, puisque techniquement, sa vie était condamnée. Il aurait au moins la satisfaction d'oeuvrer contre ce gouvernement tyranique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomyris
Amoureuse de la nature
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 30
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Révolte au pays de Vaïna   Dim 2 Sep - 23:27

En entendant le prisonnier répondre, Tomyris se retourna vers lui. Elle lui adressa un sourire sadique.

"Mon pauvre vieux, tu sais pas à quoi tu t'engages !" le prévint-elle.

Elle se pencha vers lui, ses deux mains posées sur le bord du lit.


"Alors, qu'est-ce que tu faisais dans ce train de militaires ? J'espère que ta raison valait le coup, parce que t'es pas sorti du pétrin, mon pote."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tetsuo Shima
Le Végétaliste
avatar

Nombre de messages : 111
Age : 28
Localisation : Dans les lieux calmes
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Révolte au pays de Vaïna   Ven 7 Sep - 22:21

Il soupira. Ils ne connaissaient pas son passé et ne savaient pas ce dont il était capable. Mais il venait de renoncer presque 'entièrement a sauver sa soeur, quasi certain de ne pouvoir revenir à temps. Il décida qu'après tout il pouvait lui raconter son passé à elle, celà ne changerait plus rien.

"Mon père travaillait dans le chemin de fer, il conduisait des locomotives dans des convois comme celui-ci. Ma mère est morte peu de temps après avoir mit ma soeur au monde. Nous vivions correctement, sans pouvoir toutefois se permettre d'excès de dépenses. Quand j'ai eu l'âge minimum, j'ai du faire mon service militaire, et j'ai rapidement intégré les sections de tir de précision avec des résultats exceptionnels. Je suis sortit premier de ma promotion, et même les autres tireurs d'élite n'avait, d'après les instructeurs, mon potentiel. Je suis retourné à la vie civile et j'ai intégré l'entreprise des chemins de fer, j'y travaillai aux archives. Plus tard j'ai appris que mon père transmettait des informations sur les convois aux résistants. Il savait que le train qu'il pilotait serait attaqué, mais il continuait, convaincu de faire son devoir en luttant contre le tyran. Il y a un an, il conduisait un convois sur cette ligne. La bombe avait été mal réglée et explosa sous la locomotive... Depuis je m'occupe de ma soeur seul. Elle est atteinte d'une maladie mortelle, une allergie aux champignons contenus dans la nourriture. J'allais à la ville prochaine pour y acheter de quoi la soigner."

Il s'interrompit puis reprit.

"J'ai pris les armes tout à l'heure, parce que je n'aurai jamais le temps d'y aller, de trouver mon contact et de revenir. Surtout avec la voie sabotée. Maintenant si vous comptez me garder sachez que j'ai reçu la formation de tireur d'élite. Fusil de précision, pistolet, et combat à main nu, voilà ce que je sais faire..."

Il se tu et le silence pesant s'imposa immédiatemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomyris
Amoureuse de la nature
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 30
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Révolte au pays de Vaïna   Lun 10 Sep - 20:48

Tomyris s'était assise dans un coin pour écouter l'histoire de Tetsuo. Quand celle-ci fut terminée, elle regarda sur le côté en tapant du pied.

"Allergie aux champignons, c'est ça ?" dit-elle. "Ici, c'est pas rare. T'es bien renseigné, mon gars. Mais ta crédibilité laisse à désirer. On t'empêche de soigner ta soeur qui, si j'ai bien compris, est la seule famille qui te reste. En gros, à cause de nous elle va mourir, et tu proposes de nous donner un coup de main avec ton diplôme de tireur."

Elle émit un petit rire.

"C'est peut-être vrai, ton histoire, mais c'est dur à avaler que tu me la racontes en détail comme ça. Pour ce que j'en sais, t'es p't-être un espion venu nous raconter une histoire triste pour nous attendrir. Y en a avec qui ça marche, mais on les nomme pas chef de patrouille, en général."

Elle se leva et s'approcha de son prisonnier.

"De toutes façons, t'as plus d'autre choix que de rester ici, maintenant. Si tu veux effectivement nous donner un coup de main, t'as pas intérêt à montrer le bout de ton nez. Et si c'est pas le cas, on a aucun intérêt à te laisser partir."

Elle posa ses mains sur le lit et le regarda de plus près en plissant les yeux, comme si elle essayait de le sonder.

"Ta soeur, elle a quel âge ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Révolte au pays de Vaïna   

Revenir en haut Aller en bas
 
Révolte au pays de Vaïna
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Haiti sur une liste de pays juges ennemis de Wasington
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Wikileaks: Les pays Arabes peu tendre envers l'Iran
» Leaders de mon pays, je m'adresse à vous !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~RPG- Sauvez Tôkyô !~ :: ~Dimensions parallèles~ :: Mondes parallèles-
Sauter vers: